Sidi Ifni : Tamhroucht, le projet de renforcement de l’électrification interrompu

En effet, le quartier de Tamhroucht, renommé Al Mouhit souffre de toute une série de manques au niveau des infrastructures de base à savoir l’électrification, l’assainissement, le réseau et la liste est longue. C’est un quartier qui a été introduit depuis quelques années dans la zone urbaine de Sidi Ifni puisqu’il relevait avant de la commune rurale de Tioughza. Cette nouvelle insertion avait pour objectif le lancement de cette partie de la ville qui ne cesse d’être une vraie attraction pour tous ceux qui cherchent un endroit tranquille pour construire une maison de retraite.

Doté uniquement d’un seul poste de distribution d’électricité, le quartier Al Mouhit a besoin d’un renforcement de l’électrification surtout que les maisons construites sont de deux niveaux. Pour combler ce manque, un projet de renforcement est lancé en partenariat par conseil communal et l’ONEEP qui vise la construction de trois postes supplémentaires dans les différents quartiers qui sont loin du poste ainsi qu’une extension de l’éclairage public et pour lequel une enveloppe très importante a été dédiée. Les travaux ont débuté cette année 2021 lorsqu’ils furent brusquement interrompus à cause d’une opposition d’un propriétaire d’un terrain à la construction du troisième poste. L’affaire étant entre les mains de la justice et on continue à attendre la suite.

Il est à noter également que l’ONEEP impose une taxe supplémentaire d’une somme de 2700dh aux abonnés du quartier Al Mouhit sous prétexte que c’est une taxe qui est versée directement à la commune de Tioughza qui a lancé le projet de l’électrification. De ce fait, l’abonnement atteint les 5000dh lorsque normalement il ne doit pas dépasser les 1500dh TTC.Un paradoxe qui oblige les occupants des maisons à trouver une autre alternative, se connectant à partir d’un seul conteur et se livrer à l’évidence.

ML

Loading...